Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Nov 10, 2016 in Actualités |

La flore typique péruvienne

 Grâce à la variété géophysique, climatique et aux nombreuses zones écologiques du Pérou, sa flore fait partie des plus diversifiées au monde. On a répertorié près de 25 000 espèces végétales dans le pays. Parmi les plantes typiques du Pérou, il y a tout d’abord l’Arbre de la quina ou Cinchona Pubescens. Cette espèce est un patrimoine naturel péruvien. Elle est représentée sur l’écusson du drapeau comme le symbole d’une des découvertes les plus importantes du monde du XVIIIe siècle. Les visiteurs peuvent la trouver dans la région des Andes orientales. Son écorce contient des alcaloïdes, dont la quinine est utilisée habituellement pour soigner la malaria et le paludisme. Ensuite, il y a aussi le petit arbuste appelé Qeuna ou Polylepis Australis. Généralement, ce dernier pousse jusqu’à 5 m de haut, entre 2 000 et 5 000 m d’altitude, à l’entrée du parc national de Huascarán, près de Huaraz. Cette plante est facilement reconnaissable par ses petites feuilles, son tronc très tordu et son écorce rougeâtre qui se détache comme un papier très fin.

Les herbes typiques péruviennes

L’Ichu ou Stipa ichu est une herbe spécifique du Titicaca, un lac de la cordillère des Andes. Cette plante peut mesurer jusqu’à 50 cm de haut à plus de 3 500 m d’altitude. Elle est utilisée pour alimenter les bétails comme les lamas, les vigognes, les alpagas et les moutons. Elle est également employée dans la construction des maisons. Les Péruviens la mélangent avec de la terre pour fabriquer des briques et des toitures. L’Ichu constitue aussi un véritable combustible. En outre, un autre type d’herbe est répertorié sur le lac Titicaca et dans la région Trujillo à 560 km au nord de Lima. Il est nommé Totora ou Schoenoplectus californicus par les Péruviens. Cette plante peut pousser jusqu’à 3 m de haut. Comme l’Ichu, elle est également utilisée dans la construction de maisons et de bateaux. Sur le lac Titicaca, les Uros s’en servent pour faire leurs fameuses îles flottantes.

Les célèbres plantes à fleurs péruviennes

La plante à fleurs nationale du Pérou est appelée Cantuta ou Cantuta Buxifolia. Elle est originaire des Andes et est réputée pour être la fleur sacrée des Incas. En général, cette espèce mesure jusqu’à 3 m de haut. Elle est reconnaissable grâce à ses fleurs en forme de clochettes de couleur rouge intense. Par ailleurs, de nombreuses espèces d’orchidées sont aussi enregistrées au Pérou. 2 500 variétés comme la Catleya maxima aux grandes fleurs violettes, l’Epidendrum ainsi que le célèbre wakanki et winay wayna y sont répertoriées. Elles poussent généralement dans la forêt amazonienne ou au pied de la Cordillère orientale, notamment à Machu Picchu. En outre, lors d’un voyage Pérou, les voyageurs sont fortement conseillés de visiter le parc national de Huascarán pour voir l’une des plantes les plus impressionnantes de la terre. Cette dernière se trouve, entre 3 200 et 4 800 m d’altitude, dans le département d’Ancash au centre du pays. Elle est nommée Puya Raimondi. Cette espèce est de la famille des broméliacées comme l’ananas. Elle est monocarpique parce qu’une fois qu’elle fleurit, elle meurt. À l’âge de 100 ans, cette plante peut atteindre 12 m de haut avec 8 000 fleurs et 6 000 000 de graines.