Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Ascension du mont Ari o Ayachi 3750m

Demandez une fiche technique (contact)

pied du mont Ayachi

 

La culture berbère existant au fond des massifs montagneux du haut atlas oriental, le pays des hauts plateaux ou les espaces pastoraux occupés par les nomades e les semi-nomades des Ait  Yaflaman, en passant par les barrières montagneuses que forment les jbels Masker et Ayachi.

1er jour : Tawrawt (Ait Oumghar, Midelt)

Transfert en allongeant la barrière du haut atlas passant par Ait Oumghar, vue sur l’Arid, un plateau immense de 1500m et plus d’altitude, après les villages de la vallée Ansegmir vous pouvez admirer de magnifiques paysages contrastes d’alpages de hauts plateaux  désertiques, des vallées verdoyantes, déjeuner au cours de route, diner et nuit Chez l’habitant à Tawrawt. 2heures de route et visites.

2ème jour : Tawrawt 2000m– Mitekan – haut vallé d’Imtchimn

Rencontre de l’équipe des muletiers, traversée des gorges de Tawrawt jusqu’au pied de l’Ayachi (3750m) Des étendues de cèdres majestueux, chênes vert…la chaine calcaires rose, beiges. vous traverserez prés de quelques bergeries isoles au cœur de ces massifs ou vivent de façon très traditionnelle, les tribus berbères des  Ait ayach, Ait Merghad reconnaissables par leur vêtements, nuit au bivouac. 6heure de marche

3ème jour : Ascension du Mont Ayachi 3750m – Vallée Taaraart.

Vue sur le versant nord de l’Ayachi .l’amphithéâtre couvert de cèdres et depuis le même bivouac on peut apercevoir quelques Casbahs dispersées, maisons basses, carres en pise beige ou ocre. C’est le  village d’Imtchimns de la tribu Ait Ouchens connus pour leur peau noir originaires du sud du Maroc. Levé tôt ascension du sommet de Tichout n’Said ou Hadi 3750m, descente vers le village de Taaraart, Diner et nuit en bivouac. 9heures de marche.

4ème jour : Taaraart – Massou – Anemzi 2300m

Le parc national englobe la réserve d’Anzar ou founass, le Ari O’Ayach 3750m et les villages que nous traverserons cette journée, le parc joue un rôle important  socio-économique, caractérise par sa richesse biologique et paysagère, des traditions humaines ancestrales et un intérêt scientifique et touristique .L’idée de création des parcs au Maroc date des années trente. Diner et nuit au Bivouac ou chez l’habitant, 6heures de marche.

5ème jour : Anemzi 2300m – Aqqat n’onid (gorges de nuit) – Anefgo

Traversée des gorges de forets de cèdres et chênes verts longeant le djebel Tazegzaout témoin d’une ère berbère et français, pour arriver à Anfgou ou partout règne une vie agricole intense nous succédant le village de Tamaloute et d’autre maisons parsemer dans les vallons, la région est peuplée par les Ait Amar  dont ces hommes connus pur êtres des guerriers .Le village est ensemble de hameaux colles sur la montagne dans des buttes non cultivable. Nuit au Gîte ou Bivouac, 6heures de marche.

6ème jour : Anefgo 2000m – lac Isli ou lac Tislit 2400m

Passage par la maison forestière de Tirghist, Cette dernière est bâtie pour mettre fin au cambriolage et au contrôle du bois coupé dans la forêt, il joue aussi un rôle très important dans la préservation des espèces animales existant dans le parc national du haut atlas oriental, citant comme exemples le mouflon à manchettes le sanglier… Un itinéraire superbe et insolite qui nous emmènera à la légende des fiançailles d’Imilchil c’est le plateau des lacs d’Isli et Tislit (le mari et la mariée).
Rencontre des bergers de la tribu des Ait  hdidou, Ait yasa, Ait brahim, en Mai ils sont nombreux à venir  sur  le plateau planter leurs traditionnelles tentes berbères tissées en poils de chèvres et faire paître leurs troupeaux, le regard fier, pares de leurs burnous, ils n’hésiteront pas à vous faire part de leur hospitalité à vous offrir du thé.
Sur le plateau des lacs , les larmes des deux fiancés , ne parvenant pas à se rencontrer car ils appartiennent à deux à deux tribus opposées ,auraient  créé le lac Imichil sur les vallons dénudés  des alentours, plus de 30 000 nomades se réunissent chaque année .en septembre , pour un grand  souk afin d’y faire  les provisions indispensables , c’est l’occasion aussi pour les jeunes filles parées de leurs beaux bijoux en particuliers des bijoux d’argent , de choisir leur fiancé et de célébrer cette rencontre par des danses folkloriques nombreuses et colorées.

Fin de notre marche, cette aventure qui fini au Gîte ou bivouac prés du lac, 6 heures de marche.

7ème jour : Transfert à Midelt 4heures de Route

Tel: 00212670504799
Email : contact@guide-montagne-maroc.com